Mariage aux calanques de Sugiton

J’apprécie aussi de plus en plus que mon travail me donne l’occasion de sortir de la capitale pour découvrir les joyaux de nos régions. Venir en Provence photographier le mariage de ce couple inspirant a donc été pour moi un moment magique.

Pause délicieuse dans la chaleur de l’été , tout a commencé par une séance photo à la piscine d’une belle bastide provençale. Dans une atmosphère détendue, les sourires se sont échangés, la complicité a pu s’exprimer. Quel privilège que de partager un moment de sérénité avec ce couple harmonieux ! Et bonheur aussi pour le photographe de capturer un instant hors du temps et de jouer avec les contrastes : les futurs mariés enlacés dans l’eau bleue turquoise de la piscine rehaussée par les verts de la végétation, le bleu intense du ciel méditerranéen et la couleur rosée de l’antique bastide en arrière-plan…

Les préparatifs font aussi partie du mariage. Le cadre raffiné de la Bastide de Château Grand Boise s’est particulièrement prêté à l’exercice. Matériaux nobles, tonalités douces et charme de l’ancien ont créé une atmosphère chaleureuse parfaitement en harmonie avec l’élégance sobre et authentique du couple. Les tenues de cérémonie sont à leur image. Une pointe de maquillage pour elle, un rapide coup d’œil dans le miroir pour lui, les voilà presque fin prêts ! Ultimes ajustements qui sont autant d’occasions de complicité captés par le photographe : fou-rire autour du réglage d’une fermeture-éclair, geste gracieux de la main laçant les sandales blanches sur l’acajou des tomettes…

L’heure de la sieste méridionale est passée mais la lumière du soleil est encore intense pour la séance photo devant la majestueuse bastide du XVIIè siècle. Devant la porte en bois massif, sous le balcon en fer forgé, les amoureux échangent des mots tendres. Mon objectif est aimanté par leur connivence et les jeux d’ombre et de lumière. La pierre est encore chaude mais les cyprès et les platanes adoucissent la lueur aveuglante du soleil provençal.
Il est temps de profiter du cadre naturel majestueux de ce lieu hors du commun. Au cœur d’un domaine couvert de vignes et d’oliviers, au pied du Mont Olympe, nous perdons un peu la notion de l’espace et du temps… Nous nous prenons à rêver aux épisodes mythiques de la Grèce antique. Nous descendons sur la magnifique terrasse surplombant la vallée de l’Arc. Un panorama magnifique nous attend. La montagne Sainte Victoire dresse majestueusement ses parois abruptes. Le cliché que je prends alors aura les couleurs de Cézanne…

Je ne le savais pas encore mais nous étions loin d’avoir épuisé les ressources exceptionnelles de la région! En cette fin d’après-midi, j’ai été invité à poursuivre ce périple photographique à quelques encablures du Vieux-Port de Marseille dans le parc national des calanques. Un beau cadeau pour moi qui en rêvais ! Mais la calanque de Sugiton se mérite… C’est après une bonne heure de marche sur un sentier escarpé, que le promeneur est récompensé de ses efforts. Il n’est pas floué : la vue est grandiose. Pour les amoureux et les artistes, la majesté des lieux est propice au recueillement et à la créativité. Nous avons eu la chance de nous trouver presque seuls dans cet environnement préservé et de profiter du silence tout juste troublé par le murmure des vagues et le cri des mouettes. Les falaises abruptes, d’un blanc immaculé plongent dans les eaux turquoise… La lumière, moins aveuglante qu’au plus fort de l’après-midi, nimbe la scène d’un halo blanc insolite. Comme au premier matin du monde, telle une déesse grecque, les cheveux dénoués pieds nus sur le rocher, la mariée joue gracieusement avec son voile. Son bouquet blanc à la main, attend-elle Ulysse de retour de la guerre de Troie ?

Seul sur la plage, le couple est somptueux face aux falaises des calanques. Je leur suis reconnaissant de m’avoir permis de les accompagner dans ce magnifique instant !