Mariage au château de Lesigny

Le Château de Lésigny est situé dans le Département de Seine et Marne, en Ile de France. ce prestigieux site installée au milieu de 54 hectares de terrain, est le cadre idéal pour une fête de mariage prestigieuse, comme pour toute réception d’honneur. le cadre enchanteur et les vieilles pierres élégantes donnent un cachet impressionnant à un mariage: escalier imposant, salles de réception avec des cheminées d’époque, hauteur sous plafond. Avec ses terrasses et son jardin extérieur, ce cadre idyllique saura ravir les personnes voulant donner une ampleur et une résonance particulière à leur réception, et ce à proximité de Paris et de toutes ses commodités.

Le château a été construit par Charlotte Briçonnet et Charles de Pierrevive au XVIe siècle, en lieu et place d’un premier château qui datait de l’époque médiévale. Louis XIII y séjourna en 1618. Suite à la révolution française, son propriétaire, le duc de Penthièvre et seigneur de Lésigny est guillotiné en 1794. Jusqu’à la fin des années 1950, ce sont les descendants de la famille Perignon qui possèdent le château. Celui-ci est plus ou moins abandonné entre les années 60 et l’année 1981 où le propriétaire actuel en fait l’acquisition. Il est aujourd’hui souvent le théâtre de tournages de films de cinéma ou de téléfilms. Un espace hors du temps et de la turbulente effervescence de la région parisienne, idéal pour vivre un moment d’exception, pour un évènement qui va émerveiller les invités.

Le moment est d’importance. Les amies s’animent autour de la jeune femme qui est au centre de la fête aujourd’hui. C’est pour elle le jour où tous les regards seront posés sur elle, les flashs vont crépiter, on va épier ses sourires et ses regards. Bien sûr, cela lui met une certaine pression sur les épaules. Paradoxalement, le temps est un peu suspendu dans cette grande salle baignée de lumière. La robe de mariée est sans doute l’objet le plus attendu de cette journée. La future mariée l’a suspendue dans un coin de la pièce. sa mère et ses amies la regardent du coin de l’œil, imaginant la mariée prête à partir pour retrouver son époux. Pour l’heure, coiffeur et maquilleuse se mettent au travail. Moment de calme et de bien être que la mariée savoure, avant le moment festif qui l’attend.

Le marié est de son côté entouré de ses amis, pour se préparer à son mariage. Le costume et le gilet, choisis pour l’occasion sont impeccables et déposés sur leur cintre. Tout est bien en ordre, sauf le marié, un peu nerveux, qui demande aux uns et aux autres si tout est bien en place, quelle heure il est, qui a gardé les alliances? Pas de panique, témoins et amis sont là pour veiller sur lui et le détendre. Il y a toujours cette petite montée en pression pendant les préparatifs ou les mariés réalisent que c’est enfin le jour J.

Ca y est la mariée est prête, comme un bijou mis en valeur dans son écrin, elle peut maintenant sortir à la rencontre de son mari, de ses parents et de ses invités. Bien sûr, dans la tradition du mariage, la robe n’a pas été montrée à l’époux au préalable. Il va maintenant découvrir sa dulcinée dans son habit de mariée. C’est un moment intense, une image qui reste en général marquée dans la mémoire d’un jeune homme. La mariée aussi va découvrir son époux en tenue d’apparat, même si parfois elle a déjà vu le costume avant. Ils s’aperçoivent, ils se regardent avec intensité. Ils vont s’approcher l’un de l’autre et s’embrasser. Puis, c’est le temps de faire des photos pour immortaliser cet instant magique. C’est le dernier moment avant que ne commence vraiment la cérémonie.

S’assoir devant le Maire, écouter la lecture des textes officiels sur le mariage, les choses deviennent très concrètes. On échange des regards entre témoins, avec les parents. Le moment est solennel, mais aussi intime et plein de sens. Des larmes apparaissent souvent dans les yeux de l’assistance. C’est un beau moment de communion.

Après la signature des registres et de photos faites avec les témoins, la famille et les amis, qui viendront orner les étagères du couple, à coup sur, on se retrouve pour un moment de convivialité. Pendant le cocktail, on arrive dans les superbes locaux du château de Lésigny, profitant de l’arrivée par le jardin. le cadre majestueux donne beaucoup de cachet à la réception. Si le temps le permet, on peut profiter des terrasses et de la vue sur le parc. On se détend devant une flute de champagne en bonne compagnie. C’est l’occasion pour les convives de passer de petits groupes en petit groupes, pour échanger avec les uns et les autres. C’est le moment souvent de félicitations et de compliments. Bien sûr, les mariés doivent se rendre disponibles pour leurs invités, qui apprécieront que l’on ait eu une attention pour eux.

Avec la soirée qui avant ce et après le temps du cocktail où l’on a pu se dégourdir les jambes, on va rejoindre sa table pour le diner Les salles prestigieuses du Château de Lésigny, avec leurs plafonds hauts, et leur mobilier de choix accueillent chaleureusement les invités. L’acoustique des bâtisses d’antan rend la pièce très agréable.

A la fin du repas, lorsque la pièce montée va être présentée par le traiteur, que le couple au cœur des attentions prend la parole. Le silence se fait très vite pour les écouter. Ils passent un message qui leur tient à cœur, faisant partager à cette occasion les motivations qui les amènent à s’unir. C’est souvent un moment d’émotion pour les deux mariés mais aussi pour tous les convives qui partagent ce moment. Les mariés remercient également tous leurs proches pour leur présence et pour leur implication dans la fête du jour.

Place à la danse pour lancer la soirée. C’est en général le père de la mariée qui fait danser sa fille pour l’ouverture du bal, avant d’être rejoint par le marié avec sa mère, puis les témoins et les autres convives sont invités à les rejoindre. Le bal est lancé et les musiques vont se succéder, du rock au rap, à la dance, pour animer une soirée endiablée, jusqu’au bout de la nuit.