Anniversaire de mariage décalé & festif à Paris

  /  
avril 28, 2019

Un an de mariage, c’est une première étape essentielle de la vie à deux. Pour fêter ce premier jalon sur la route commune, ce couple a décidé de sortir un peu du cadre romantique habituel. En adoptant un petit côté rock and roll, leur anniversaire sort résolument des sentiers battus.

Une journée qui démarre en beauté

Cette journée mémorable se place sous les auspices d’un Paris éternel. Paris et les amoureux ont toujours fait bon ménage. Pour lui faire honneur, les deux amoureux ont choisi cette élégante tour Eiffel et une pendule en l’honneur des tours de Notre-Dame de Paris, qui font face à leur hôtel.

Comme la journée s’annonce mémorable, pourquoi ne pas la commencer par une homérique bataille de polochons? Une averse de plumes s’abat tout à coup devant le décor floral de la chambre. On ne sait pas qui l’a emporté dans ce combat pour rire.

Maintenant, il est temps de se préparer. Elle a choisi le blanc, la couleur des mariées. Avec ce chemisier en dentelle et une jupe longue, l’élégance est au rendez-vous. Lui n’est pas en reste. Complet bleu marine et noeud papillon lui donnent un chic singulier.

Si sa tenue est parfaite, c’est grâce à elle qui, par des gestes attentionnés, veille à ce que tout soit en ordre. Voilà : ils sont prêts, tous les deux, à débuter cette journée exceptionnelle.

Balade le long du canal Saint-Martin

Les amoureux sont seuls au monde, même à Paris. Dans les rues de la capitale, ils n’ont d’yeux que pour eux. Mais voilà qu’une aubade se prépare à leur intention. Ce ne sont pas des violons, qui sanglotent sous leur balcon. C’est tout un orchestre de jazz, dont le rythme enjoué salue leur amour. Trombones et saxophones leur font une escorte en musique. Et les sonorités sont tellement entraînantes qu’ils ne peuvent s’empêcher d’esquisser un pas de danse.

Qu’il fait bon au bord de l’eau! Pourquoi ne pas s’asseoir un moment sur les bancs du quai de Jemmapes, à l’ombre des platanes? Nos jeunes mariés sont séduits par le charme romantique du canal Saint-Martin, avec ses écluses et ses ponts suspendus. C’est sur l’un d’eux qu’Arletty, non loin de l’hôtel du Nord, qui donna son titre au film éponyme, se défend d’avoir une “gueule d’atmosphère”.

Paisible et bucolique, c’est l’endroit idéal pour une promenade en amoureux. Qui croirait que Paris recèle des coins si tranquilles, à l’écart du bruit et de la foule? Et pourtant c’est un lieu particulierement affectionné par les parisiens.

La promenade continue. Le charme du canal Saint-Martin opère toujours. L’attrait de cet endroit un peu champêtre est si prenant que les amoureux décident de s’y attarder. Pour l’instant, ils n’ont pas envie d’aller ailleurs.

Et pourquoi ne pas profiter de ces murs colorés de street part pour prendre quelques photos. Objets du quotidien, lettres géantes et gros matous à casquettes s’y côtoient. Inspirés par la beauté insolite des fresques, les voilà qui dansent encore. Un pas de menuet ou le début d’un rock endiablé?

Ils ne peuvent pas quitter le canal sans accorder un regard à ces cadenas d’amour, laissés là par des gens qui s’aiment. Peut-être en ont-ils même accroché un aux grilles du canal. Aux couleurs de Paris, ces petits cadenas dorés semblent vouloir dire : “Ici, des amoureux ont passé”.

On dit que l’amour donne des ailes. C’est sans doute pour cela que nos jeunes mariés, retrouvant leurs âmes d’enfants, font les fous sur les balançoires du square. Elle, en tous cas, n’a pas froid aux yeux. La voilà lancée dans une glissade qui doit lui rappeler des souvenirs. Si c’est le cas, ce sont des souvenirs gais. Car, en arrivant au bas du toboggan, les bras écartés, elle rit aux éclats.

Escapade en trotinette

Après s’être bien dépensés, nos deux amoureux ont envie de faire une pause. Ils s’installent, l’un en face de l’autre, sur un parapet du quai de Jemmapes. Près d’eux, la Seine roule ses eaux tranquilles.

L’endroit est paisible, l’atmosphère pleine de poésie. C’est le bon moment pour déguster un verre de vin. Les voilà qui trinquent, les yeux dans les yeux. À quoi? C’est leur secret. La jeune mariée vient de recevoir un ravissant bouquet, dont les fleurs, aux teintes délicates, s’assortissent à sa robe.

Il est maintenant temps de s’éloigner du canal Saint-Martin. Pour rejoindre l’esplanade de la bibliothèque François Mitterrand qui leur offre un cadre parfait. C’est qu’ils ont résolu de s’essayer à la trottinette.

Quand on vous disait qu’ils avaient retrouvé leurs âmes d’enfants! Heureux et épanouis, ils jouent aux équilibristes sur cet engin décidément très à la mode. Puis reprennent leur danse interrompue. Devant les marches du bâtiment, elle fait si bien tournoyer sa jupe vaporeuse qu’on a l’impression qu’elle va s’envoler.

Dans les bras l’un de l’autre, ils regardent Paris s’habiller de lumière.

Fin de journée avec les amis

Pour terminer en beauté cette journée lumineuse, rien ne vaut la complicité des amis. Ils les attendent dans un endroit chaleureux, tapissé de bouteilles.

Place à la fête! Les verres sont prêts, il n’y a plus qu’à porter les toasts. Gageons que leurs amis leur souhaitent tout le bonheur du monde. Et qu’ils connaissent beaucoup de journées semblables à celle-ci.

Il est déjà temps de rentrer. Avant d’entrer dans le wagon, un dernier petit pas de danse, esquissé sur un quai désert. Histoire de rester jusqu’au bout dans l’ambiance de cette journée pas comme les autres.

Indifférents au monde qui les entoure, ils s’embrassent une dernière fois devant l’objectif. De quoi finir en beauté une journée qui restera gravée dans leurs mémoires.

L’équipe

Organisation : Stéphanie de Organisation D DAY
Vidéo : La fille en combi
Chambre : Hôtel le notre Dame
Robe mariée : atelier-gasparine
Costume marié : blandindelloye.com
MUAH : Cinthia Anointing’s Beauty
Fleurs : poemefleuriste.com
Bar : La Felicita