Photo de mariage : l’appareil ne fait pas le professionnel

  /  
décembre 30, 2018

La date enfin fixée, vous voilà en plein marathon des préparatifs de votre mariage. Stars de ce jour mémorable, vous mettez tout en œuvre pour que la fête soit d’une qualité exceptionnelle. Vous devez tout cadrer. Hormis la recherche de la robe et du costume sur lesquels se focaliseront les paparazzi de votre connaissance, et l’organisation de la cérémonie, la liste des objectifs à atteindre est longue.

Parce que c’est votre mariage, il doit être unique. Il s’agit de conserver le positif sans tomber dans le cliché. Pour cela ayez aussi le réflexe de choisir un bon photographe de mariage.

Pourquoi un photographe de mariage ?

Le développement des technologies aurait-il favorisé l’éclosion d’ artistes ? À l’heure du numérique et du téléphone portable, on a vite fait de s’intituler photographe. Les réseaux sociaux et les sites affichent des prises de vues faites par de fiers amateurs. Mais si la photo s’est démocratisée, le petit oiseau n’a pas toujours envie de sortir au vu des résultats obtenus.

La photo s’est banalisée, à tel point que des mariés font désormais l’impasse sur un photographe professionnel, déléguant cette fonction à leurs invités. Mais combien de ces poses seront exploitables ? Combien de ces clics pris dans le feu de l’action s’exposeront finalement au grand jour ?

Car l’appareil, aussi gros, récent et perfectionné soit-il, n’a jamais fait le photographe. Si la qualité du dernier numérique ou smartphone mis sur le marché est sans doute excellente, seul un professionnel saura restituer avec talent le déroulement de votre jour de gloire.

Avoir en charge la lourde tâche de capturer tout au long de la journée les instants précieux de votre mariage est un métier qui ne s’improvise pas.
De sélectionner les photos et de les retoucher non plus. Et de vous les restituer sous forme d’albums, de CD, de diaporamas ou de galeries Web encore moins.

À noter : chaque shooter a son propre style. De son choix dépendra le personnalisation du reportage (noir et blanc, sépia, avec ou sans flash, etc.).

Les mariés effectuent une danse

Qu’est-ce qu’un bon photographe de mariage ?

“La photo est un art à part entière” : ainsi s’exprimait le célèbre photographe Henry Cartier-Bresson. Les photos réalisées par un photographe de mariage sont belles car il possède deux atouts de taille : un œil artistique et l’expérience de cet événement festif particulier.

Shooting pendant le mariage

Selon sa personnalité, son regard privilégiera de capturer les émotions, la luminosité ambiante, les géométries, la palette des couleurs, etc.

Un bon professionnel a :

  • le sens du relationnel
  • en permanence l’œil et l’oreille en alerte
  • une concentration et une attention qui ne baissent pas la garde
  • la capacité à ressentir les ambiances et à se fondre dans le décor
  • le sens de l’anticipation et de la patience

Le photographe professionnel est un artiste.
Il cadre ses vues tel un peintre visualisant sa toile. Que ce soit en plans serrés avec les mariés ou plus larges avec la famille et les invités, des photos prises à 45° ou symétriques, des décors en arrière plan, des jeux d’ombres et de lumières, aucun détail ne lui échappe.

Il crée :

  • une atmosphère mystérieuse avec des captures en pose longue ou des flous esthétiquement pensés
  • une autre dimension avec l’usage de filtres
  • des scènes intimistes ou réalistes

Il sait intuitivement jouer du zoom sur :

  • le rai de lumière sur l’échange des alliances
  • le regard brillant d’émotion des nouveaux époux
  • le petit-dernier qui soulève la robe de la mariée
  • le groupe de copains qui met le feu

Les amoureux

Post-traitement

Une fois les images mises en boîte débute le retour de noces pour l’intervenant, qui va les visionner sur ordinateur. Il fignole alors, selon sa sensibilité propre, le travail effectué en live.

La règle en matière de retouches n’existe pas. Le rendu restera plus ou moins naturel. Le floutage éventuel, la saturation des couleurs, l’accentuation des contrastes, la diminution de la luminosité, l’ajout de grain ou le recadrage sont faits en fonction de ressentis.

Le photographe se transforme en technicien et en magicien pour vous livrer un fin travail d’orfèvre. Une tâche de mayonnaise sur la robe de belle-maman ? Hop disparue. L’indésirable petite imperfection sur le visage de l’ado ? Effacée d’un coup de baguette magique. Et que dire de la bouteille au premier plan qui dénaturait le sourire de la demoiselle d’honneur ? Chaque photo est ainsi optimisée.

Les résultats obtenus sont, au final, le reflet de son style. Tous présentés dans son portfolio, ils détermineront votre désir de travailler avec lui ou non.

Comment choisir votre photographe de mariage ?

Il est primordial d’établir avec la personne qui vous prendra en photo de bonnes relations. Faites confiance à votre intuition. Vos rapports doivent être cordiaux pour ne pas dire amicaux. Le courant doit bien passer entre vous pour vous sentir totalement à l’aise face à l’objectif, en confiance et libres d’exprimer vos souhaits.
Une bonne entente autorisera d’autre part le professionnel à prendre plus d’initiatives, et mettra aussi dans le bain des invités quelquefois réticents à se laisser tirer le portrait.

On ne le répétera jamais assez : outre un sens artistique et relationnel développé, celui à qui l’on confie la délicate mission d’immortaliser ce fameux jour J doit justifier d’une solide expérience. Usez et abusez du bouche-à-oreille.

Parce que c’est cette expérience qu’il met à votre service. Plus son savoir-faire est complet, plus il est compétent. Cela lui permet d’agir avec une grande sérénité tout au long de sa prestation et de faire face aux imprévus.
Une maîtrise totale de la situation sera appréciable pour mitrailler toute la journée, et pour réaliser de magnifiques photos quelles que soient les conditions.

Bisou devant la tour eiffel

Le parcours d’un professionnel aguerri débute souvent en tant que second photographe sur bon nombre de shootings.

L’expérience du prestataire va de pair avec son professionnalisme :

  • prévoit-il un appareil, des batteries et des cartes mémoire de secours?
  • en cas d’incident négatif le concernant, serez-vous redirigé vers un confrère ou est-ce le flou artistique?
  • se forme-t-il régulièrement en vue de continuer à progresser ?
  • est-il fiable et réactif ? Le délai prévu pour la livraison de vos photos est-il raisonnable et normal ?
  • est-il facilement joignable et à votre disposition ?

Lisez bien votre contrat (il arrive que certains photographes se contentent de créer des liens avec les clients et n’interviennent pas eux-mêmes).

Les tarifs sont généralement proportionnels à la taille de l’expérience.
À noter : attention aux prestations facturées à bas prix, elles sont souvent le signe de la méconnaissance du métier.

Est-il encore besoin de préciser pourquoi confier à un photographe professionnel la mission d’immortaliser le jour où vous vous direz oui ?

WORK WITH ME

VIEW & ADD COMMENTS +